Vous êtes ici : Auto Ecole Rossignol > Déroulement enjeux Permis A2 - A

Programme de formation à la catégorie A2 du permis de conduire

1) Préambule

Depuis le 2 juin 2016, la catégorie du permis A2 est destinée à tous les conducteurs de motocyclettes, dès 18 ans,  avec ou sans side-car, d’une puissance n’excédant pas 35 kW et dont le rapport puissance/poids est inférieur à 0,2 kW/kg. Ces motocyclettes ne doivent pas être issues d'un modèle développant plus de 70kW.

1) Les enjeux de la formation préparatoire au permis de conduire

La dimension sociale de l’usage de la motocyclette au même titre que l’automobile, se développe fortement. Au-delà du plaisir de conduire et des loisirs, il devient aussi un outil pratique de déplacement pour les études, le travail, etc. Les conducteurs de motocyclette sont largement surexposés pour ce qui est du risque routier. L’effort de renforcement de l’éducation et de la formation à la conduite de ce type de véhicule doit être poursuivi.

L’objectif général de la formation est d’amener tout conducteur à la maîtrise de compétences en termes de savoirs, savoir-être, savoir-faire et savoir-devenir.

Les pré-requis :

2) La durée de la formation : 20 heures (minimum légal obligatoire)


DÉROULEMENT

Outre l’examen du code de la route (ETG), que vous devez obtenir si vous n'avez obtenu aucun permis au cours des 5 dernières années, le permis moto se divise en deux parties :

Module plateau

Parcours sans moteur

Parcours à allure lente

Parcours à allure normale I

Parcours à allure normale II

Interrogation orale

Module circulation

Parcours varié en agglomération et/ou hors agglomération d'une durée de 35 minutes environ

Vous êtes en liaison radio avec l'inspecteur qui vous suit en voiture.

Vous adaptez votre allure aux situations que vous rencontrez

Vous utilisez les capacités de votre moto pour effectuer les manœuvres d'insertion, de dépassement et de sortie des voies que vous empruntez.

Vous tenez immédiatement compte des remarques que l'inspecteur vous formule dans l'oreillette.

À l’issue de l’épreuve, l’expert retranscrit de façon formelle ce bilan de compétences dans une grille d’évaluation.

Le CEPC : Ce document est affiché en agence et peut-être transmis directement au candidat à sa demande

certificat d’Examen du Permis de Conduire Lorsqu’un candidat vient de passer son permis de conduire, si le résultat est favorable, le certificat d’examen du permis de conduire fait office de permis de conduire et permet donc de conduire, en attendant de recevoir le permis de conduire officiel ( demande de fabrication sur le site de l’ANTS).

Ce CEPC, Certificat d’examen du permis de conduire peut être au format papier, ou bien au format électronique : en cas de contrôle, le candidat pourra présenter le document au format numérique sur sa tablette ou son smartphone ou bien le document imprimé.

En cas de contrôle, ce certificat doit être présenté accompagné d’une pièce d’identité. Il permet de circuler sur le territoire national pendant 4 mois en attendant le permis définitif.

Le bilan de compétences est détaillé sur ce certificat : il se compose de 3 blocs de compétences notées 0, 1, 2 ou 3. E à la place de l’un de ces chiffres signifie qu’une erreur éliminatoire a été commise par le candidat. Intitulés des 3 blocs de compétences :


Pour davantage de renseignements sur les programmes de formations à la conduite,
merci de prendre contact soit par téléphone au 03 74 09 58 77 (Tergnier), au 03 74 09 58 76 (La Fère) ou au 03 74 09 72 91 (Chauny), soit par e-mail.

Agence web