Vous êtes ici : Auto Ecole Rossignol > Enjeux formation Permis B

LES ENJEUX DE LA FORMATION PERMIS B

Pourquoi mieux apprendre à conduire ?

L'automobile est devenue un outil social indispensable pour une très grande partie des jeunes de notre société. Au-delà du plaisir de conduire, l'utilisation d'une voiture est souvent indispensable pour les études, le travail ou les loisirs.
Rouler en sécurité est donc une nécessité pour tous. Les conducteurs débutants représentent une part trop importante des tués et des blessés sur la route.
L'effort engagé doit être poursuivi, notamment par le renforcement de l'éducation et de la formation. Les accidents de la route ne sont pas liés à la fatalité et pour aider les nouveaux conducteurs à se déplacer avec un risque faible de perdre la vie ou de la dégrader, un nouveau programme de formation est mis en place.
L'objectif général est d'amener tout automobiliste débutant à la maîtrise de compétences en termes de savoir-être, savoirs, savoir faire et savoir-devenir.
Apprendre à conduire est une démarche éducative exigeante et le livret d’apprentissage va vous guider dans votre progression avec l'aide de votre formateur, enseignant diplômé de la sécurité routière ou de votre accompagnateur.

Evaluation préalable obligatoire.

L’évaluation de départ est effectuée à l’aide d’un simulateur de conduite. Ce test va permettre de quantifier le nombre d’heures de formation pratique qu’il faudra à l’élève.
Rappel : le nombre d’heures pratiques peut-être notifié par le formateur en fonction de la note obtenue par l’élève. L’évaluation se décompose en 3 parties :

Suite à ces exercices, un volume d’heures prévisionnelles sera déterminé

Epreuve théorique

Afin que l'élève puisse bénéficier d'un apprentissage à la conduite de qualité, conforme aux objectifs de sécurité routière, l’Autoécole s'engage à :

Une fois préparé, l’élève est présenté à l’épreuve théorique générale.

Nous procédons avec lui à l’inscription en ligne. Pour réussir cette épreuve, il faut obtenir au moins 35 bonnes réponses sur 40 questions. Une réponse est considérée comme juste si toutes les propositions exactes ont été validées. Parmi les 40 questions auxquelles vous devrez répondre, certaines sont en vidéo. Pendant le déroulé de la vidéo, pensez à évaluer l’intervalle de sécurité et à regarder tous les rétroviseurs. Votre code est valable 5 ans et /ou pour 5 présentations à l’épreuve pratique.

Le Programme de formation.

Ce programme se veut une vue d'ensemble, aussi exhaustive que possible, des compétences qu'un conducteur responsable doit acquérir pour ne pas mettre sa sécurité et celle des autres en danger. Il vous faudra prendre conscience que ce qui est appris en formation doit progresser et évoluer, après l'obtention du permis de conduire, en tenant compte des mêmes objectifs sécuritaires que lors de votre apprentissage. Les compétences à acquérir en 4 étapes :

Epreuve pratique

Cette épreuve dure environ 32 minutes. Elle a pour but de vérifier si vous êtes capable de conduire seul sans mettre en danger votre sécurité et celle des autres.

Elle est évaluée par un expert, l’inspecteur du permis de conduire et de la sécurité routière. Le jour de l’examen, l’examen l’épreuve vous est présentée individuellement par l’expert, qui vous précise ce que vous allez devoir faire :

L’évaluation réalisée par l’expert est basée sur des textes réglementaires et instructions précises qui en fixent les modalités.

Cette évaluation consiste en un bilan des compétences nécessaires et fondamentales devant être acquises pour une conduite en sécurité, car la conduite est un acte difficile qui engage une responsabilité forte.

A l’issue de l’épreuve, l’expert retranscrit de façon formelle le bilan de compétences dans une grille d’évaluation. Le certificat d’examen du permis de conduire, sur lequel est noté le résultat, vous est envoyé par courrier ou téléchargeable.

En cas de réussite, le CEPC sera votre justificatif auprès des forces de l’ordre en attendant votre permis de conduire. Ce document est valable 4 mois maximum.

En cas de réussite, vous serez en période probatoire avec 6 points sur votre permis de conduire.

Le CEPC :

Ce document est affiché en agence et peut-être transmis directement au candidat à sa demande

Certificat d’Examen du Permis de Conduire. Lorsqu’un candidat vient de passer son permis de conduire, si le résultat est favorable, le certificat d’examen du permis de conduire fait office de permis de conduire et permet donc de conduire, en attendant de recevoir le permis de conduire officiel ( demande de fabrication sur le site de l’ANTS).

Ce CEPC, Certificat d’examen du permis de conduire peut être au format papier, ou bien au format électronique : en cas de contrôle, le candidat pourra présenter le document au format numérique sur sa tablette ou son smartphone ou bien le document imprimé. En cas de contrôle, ce certificat doit être présenté accompagné d’une pièce d’identité.

Il permet de circuler sur le territoire national pendant 4 mois en attendant le permis définitif.

Le bilan de compétences est détaillé sur ce certificat : il se compose de 3 blocs de compétences notées 0, 1, 2 ou 3. E à la place de l’un de ces chiffres signifie qu’une erreur éliminatoire a été commise par le candidat. Intitulés des 3 blocs de compétences :

Le résultat est jugé insuffisant si le candidat au permis de conduire n’a pas obtenu un total d’au moins 20 points pour les permis de conduire des catégories B et B1 et 17 points pour les autres catégories de permis de conduire, ou bien si le candidat a commis une erreur éliminatoire ( la lettre E est alors noté dans une case à la place d’un chiffre 0,1,2 ou 3).


Pour davantage de renseignements sur les programmes de formations à la conduite,
merci de prendre contact soit par téléphone au 03 74 09 58 77 (Tergnier), au 03 74 09 58 76 (La Fère) ou au 03 74 09 72 91 (Chauny), soit par e-mail.

Agence web